« Pardon »

DFAEBD13-8A98-4CDC-9602-C95759C06658.jpeg

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien ! Depuis la rentrée je suis plutôt concentrée sur mes livres de cours mais je me suis permise deux « petites pauses Erika Boyer » pour lire les deux romans que je n’avais pas encore lu d’elle. Donc aujourd’hui je vous parle de « Pardon », soit son premier roman publié, qui traite d’un sujet particulier et tout nouveau pour moi : l’inceste (pardonnez moi d’avance si je suis un peu maladroite à certains moments).

Résumé : « Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ? Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa sœur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du cœur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux. »

Je vais être honnête, même si je suis une personne très ouverte d’esprit et très tolérante sur beaucoup de choses, l’inceste est quelque chose qui me met un peu mal à l’aise (surtout entre un parent et un enfant). Néanmoins, je précise que je ne suis pas « incestophobe » dans le sens où je ne serais jamais violente ou discriminante envers des personnes qui ont ce genre de relation. Je ne connais personne dans mon entourage qui soit concerné (ou du moins je ne le sais pas) mais si c’était le cas ma relation avec cette personne ne changerait pas.

Au début je ne savais donc pas comment j’allais vivre ma lecture et si j’allais me sentir gênée comme je le pensais, et finalement j’ai vite eu l’impression de lire une « simple histoire d’amour ». En effet, je ne voyais pas un frère qui aimait sa sœur mais juste un jeune homme qui aimait une jeune femme. D’ailleurs le moment qui m’a le plus marqué c’est quand je me suis dit: « Comment peut-on discriminer ces personnes alors que finalement elles ne font qu’aimer ? ». Certes c’est un amour particulier mais personne ne peut contrôler ses sentiments, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux et le plus important c’est que les personnes impliquées soient consentantes. Ici Erika nous offre une véritable ode à l’amour en nous mettant face à un tabou de la société sans aucun jugements d’un côté ou de l’autre, et c’est très fort. (Je tiens également à dire que j’admire ce premier choix de sujet, plutôt audacieux, pour un premier roman).

Pour finir j’ai tout simplement adoré découvrir un nouveau roman d’une auteure que j’affectionne autant et qui ne me déçoit jamais. Encore une fois Erika nous présente des personnages tous plus attachants les uns que les autres (big up pour David & Johanna, Luke & Stéphanie : deux couples absolument adorables) et son écriture, fluide et délicate, nous offre une lecture très rapide et très agréable. Mais le petit truc en plus que j’ai particulièrement apprécié c’est tout bêtement les lieux où se déroule l’histoire qui sont – pratiquement – tous à Bordeaux (où j’habite). J’ai donc pu m’immerger encore plus dans l’histoire en allant lire aux endroits où elle se passe : Mollat (mon QG), l’université Bordeaux Montaigne (celle où j’étudie) et pleins d’autres endroits de la ville que je connais bien, donc c’était un vrai plaisir de « redécouvrir » ma ville avec Will.

Enfin voilà encore une fois je vous conseille vraiment ce premier roman d’Erika qui a le don de toujours nous transporter dans des histoires où « tolérance, humanité, diversité et amour » sont les maîtres-mots.

« Si je dois faire de nous un secret pour te garder, je le ferai. Il y a peu de choses dont je ne serais pas capable pour avoir la chance d’être près de toi. Ne me demande juste pas de cesser de t’aimer. »

Des bisous les petits loups !
P.s : S’il vous plait restez bienveillants et tolérants les uns avec les autres même si vos avis sur le sujet sont différents 😉

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Pardon » »

  1. Encore une bien jolie chronique de ta part qui me fait vraiment chaud au coeur, merci ♡ Savoir que j’ai su te faire aimer un livre dont le sujet n’était pas du tout ta tasse de thé, c’est un vrai plaisir et une grande joie ! Alors merci beaucoup de m’avoir fait confiance et d’avoir lu l’histoire de Will et Sarah ♡ (Et comme d’habitude, je t’embête, mais si tu as la possibilité de mettre un commentaire sur Amazon, n’hésite pas hehe.)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s